ARRÊTER DE FUMER SEREINEMENT, SANS PRENDRE DE POIDS !

Le sevrage tabagique, des conséquences sur la prise de poids ?

A l’heure actuelle, des études montrent que la prise de poids peut être un frein à l’arrêt du tabac.

Les études montrent que :

• le gain de poids moyen est de 2.8 kg pour les hommes et de 3.8 kg pour les femmes

• 50 % des femmes grossissent à l’arrêt du tabac

• 13 % des femmes prennent plus de 13 kilos.

Comment arrêter de fumer sans prendre du poids

Comment expliquer cette prise de poids ?

La cigarette est un coupe-faim :

la nicotine limite les variations trop importantes de glycémie et a un impact sur les sensations de faim. 

De plus, la consommation de tabac entraîne une diminution des apports alimentaires et une perte de poids due à une perte de masse grasse.

Enfin, les dépenses énergétiques augmentent avec la consommation de tabac.

Ainsi, un fumeur consommant 24 cigarettes/j augmente de 200 kcal ses dépenses énergétiques.

Il faut également tenir compte de l’aspect “psychologique”.

Le comportement de recherche de plaisir disparaît avec l’arrêt du tabac et un phénomène de compensation avec la nourriture fait son apparition. Ainsi, à l’arrêt du tabac, l’ancien fumeur a une économie sur ses dépenses énergétiques de 200 kcal et, de plus, une prise alimentaire majorée estimée à 300 kcal en moyenne.

Nous arrivons à un supplément de 500 kcal/j

Les solutions pour ne pas prendre du poids 

L’arrêt du tabac est un point de départ vers une meilleure hygiène de vie :

alimentation équilibrée, activité physique, temps pour soi,…

Étudions ces éléments, point par point :

Alimentation : Afin d’éviter l’excès calorique, nous vous conseillons de prendre 1 repas léger Energy Diet au petit déjeuner et 1 second en collation dans l’après-midi.

Cela permet d’être bien rassasié jusqu’au déjeuner et au dîner, sans être frustré par une restriction calorique, qui n’est pas la bienvenue quand on se prive déjà de fumer ! Couplés à une alimentation structurée (3 repas par jour) et équilibrée, cela vous permettra de contrôler votre poids.

De quoi vont-être composés le déjeuner et le dîner ?

– 1 à 2 portion(s) de légumes : 1 bol de soupe, une assiette de crudités ou ½ assiette de légumes d’accompagnement…

– 1 portion de protéines : 100g de viande, 100g de poisson ou 2 œufs

– 1 portion de féculents (1 à 2 fois par jour) : 4-5 cuillères à soupe de riz, pâtes, semoule, légumineuses, 2 pommes de terre ou encore 2 tranches de pain complet

– 1 produit laitier : 1 yaourt ou 1 fromage blanc

– 1 portion de fruits (1 à 2 fois par jour) : 1 fruit frais, une compote sans sucre ajouté ou une salade de fruits

Quelques “coups de pouce” 

Energy Care Brûle Excès :

ce complément alimentaire contient entre autres de la caféine, reconnue pour augmenter les dépenses énergétiques et ainsi, compenser la réduction de ces dernières, dues à l’arrêt du tabac.

Energy Care Sommeil :

la valériane contenue dans ce complément alimentaire calme la nervosité.

Le tryptophane par son effet précurseur de la sérotonine a une action “bonne humeur” et joue sur les “addictions”.

Energy Care Oméga 3 : assurent le bon fonctionnement du système nerveux et calment l’anxiété.

L’activité physique :

La pratique régulière d’une activité physique ou sportive, permet de préserver, voire d’augmenter la masse musculaire, d’affiner la silhouette et surtout… d’évacuer le stress !

L’activité physique est donc un allié idéal quand on arrête de fumer.

Vous pouvez, par exemple, pratiquer chaque jour  une demi-heure de marche et 1 ou 2 fois par semaine, au moins 40 minutes d’un sport d’intensité moyenne, comme la natation, le footing, le cyclisme…

La pratique d’une activité physique est déterminante pour stabiliser le poids à l’arrêt du tabac.

Le bien-être :

C’est le moment idéal pour prendre soin de vous !

Vous allez être stressé, alors il faut vous chouchouter !

Mille solutions s’offrent à vous : un bain chaud, un massage, une soirée entre amies, un petit cadeau de récompense à l’atteinte de vos objectifs (rouge à lèvre, bijou, vêtement…)

5 raisons pour lesquelles vous allez adorer votre planificateur de productivité

Le sentiment d’accomplissement

Avez-vous déjà terminé votre journée incroyablement satisfait de votre travail?

N’est-ce pas le sentiment que nous cherchons tous?

À quelle fréquence y arrivez-vous réellement?

En utilisant quotidiennement un planificateur de productivité, vous réaliserez de grandes choses dans votre vie et travaillerez de manière cohérente.

Je vous ai préparé une compilation des meilleures astuces de productivité utilisées par des personnes qui ont réussi tout au long de l’histoire, dans cette méthode simple que vous pouvez maintenant utiliser pour créer votre propre marque sur le monde

Facile à utiliser

Etre productif, c’est utiliser des astuces simples à appliquer et efficaces dans le tesmps. Définir quelle est la tâche la plus importante et la faire. Une seule tâche à la fois, et faire une auto évaluation est ce que vous devriez faire chaque jour.

Soyez dans le flux

L’expérience démontre que l’engagement dans le travail accrois la productivité. L’élément le plus important est d’apprendre comment réaliser les tâche le plus rapidement et le plus consciencieusement. 

C’est là qu’entre en jeu l’utilité d’un planificateur de productivité.

Au fur et à mesure de son utilisation, être dans le flux deviendra une routine de plus en plus naturelle.

Soyez inspirez

Chaque jour, découvrez une phrase inspirante:

« Si vous pensez que vous être trop petit pour avoir un impact, essayez d’aller vous endormir avec un moustique »

« L’entrainement permanent est plus efficace que la perfection livrée en retard »

« Pensez à faire plein de chose: Ne faire qu’une seule chose »

« Si vous échouez à planifier, vous planifiez votre échec » (Benjamin Franklin)

Entrainez vous chaque jour

Chaque jour, évaluez votre productivité. Attribuez vous une note sur une échelle de 1 à 10.  Identifiez les causes de hausse ou de baisse de productivité, et implémentez les changements nécessaires pour le lendemain.

A force d’identifier les causes de réussite de ou d’échecs de vos objectifs, vous progresserez  de semaine en semaine.

Prenez votre temps. Paris ne s’est pas fait en un jour. 

Faites un point sur votre progression toutes les 3 semaines. Célébrez l’amélioration de votre productivité, en vous offrant un petit cadeau. Cela peut être le fait de regarder un film, d’aller boire un cappuccino, de vous offrir une patisserie ou tout autre petite chose qui vous ferait plaisir.

Si au contraire, vous n’atteignez pas vos objectifs, « punissez vous » en réalisant un gage que vous avez défini auparavant. Cela peut être une chose simple qui améliorera votre santé comme par exemple, vous priver de votre petite bière hebdomadaire ou votre petit pêcher mignon. 

 

 

 

 

 

Posez vous les bonnes questions

A l’occasion d’une rencontre, j’ai reçu ce message très inspirant. Je vous le partage avec joie afin que vous puissiez vous aussi en profiter.

 

Prenez le temps de vous posez les bonnes questions pour améliorer votre vie
La qualité de votre vie dépend de la qualité des questions que vous vous posez.
C’est une clé simple mais très efficace et indispensable. C’est génial de la connaitre mais encore plus efficace de la mettre en pratique.
Comment ? Et bien lisez la suite…
La puissance des questions permet de trouver des solutions aux situations les plus complexes.
Nous passons notre temps à nous poser des questions. Et ces mêmes questions génèrent des sentiments soit de bien-être si c’est orienté solution, soit de mal-être si elles sont orientées problématique.
Pourquoi je passe du temps à partager ce genre d’enseignements ? Tout simplement parce que dans mon ancien métier de coach en entreprise et plus globalement dans ma vie d’homme, c’est en me posant les bonnes questions que j’ai réussi à accomplir des choses extraordinaires. Ce qui est encore plus fort, c’est que j’ai réussi à réaliser mon rêve de vivre pleinement de mon métier de coach.
« Le coaching est l’art de poser les bonnes questions. »
Je vous propose 2 types d’exercices à 2 moments différents de la journée :
1. Le matin
Testez ce type de questions dès le réveil :
Lorsque vous vous levez, comment vous sentez-vous ?
Comment vais-je contribuer auprès des personnes que j’aime ?
Quelles sont les choses pour lesquelles j’ai de la gratitude en ce moment ?
Qu’est-ce qui me motive ?
Comment vais-je me dépasser aujourd’hui et créer plus de liens et de contacts avec les personnes de mon environnement ?
Comment vais-je honorer mes talents et mes dons au service de personnes, de clients qui comptent pour moi ?
Qui vais-je choisir pour offrir de mon temps, de mon énergie, de mon aide sans rien attendre en retour ?
2. Le soir :
Je vais vous inviter si vous le souhaitez lorsque vous quittez votre bureau, entreprise, terrain de jeux… à vous poser ce type de questions :
Quels sont les 3 meilleurs moments de ma journée ?
Qu’est-ce que j’ai particulièrement bien réussi aujourd’hui ?
Avec qui ai-je passé le meilleur moment ?
Qu’ai-je découvert de nouveau aujourd’hui ?
Comment cette journée a-t’elle amélioré ma vie quotidienne ?
Dès que vous allez acquérir ce nouveau réflexe, vous allez voir à quel point ce type de questions transforme radicalement votre façon d’être et de penser. Bien entendu, « Rome ne s’est pas fait en un jour », cela demande de l’entrainement.
Vous allez non seulement gagner en qualité de vie mais vous allez pouvoir aider et contribuer avec les personnes que vous aimez et qui vous entourent. Alors testez, pratiquez et recommencez. Chaque journée est différente et vous verrez que vos réponses aussi. N’hésitez pas à noter vos réponses, commentaires sur un cahier et de les relire.
Testez pendant 8 jours et vous verrez la différence.
Nous sommes dans une période où tous les médias nous parlent constamment de crise ; je souhaite vous inviter tout simplement à reprendre un contrôle positif de la façon de gérer vos émotions par la qualité de vos questions.
Un coach qui se veut discret
 
PS . Enseignez ceci le plus tôt possible à vos enfants, l’avenir de l’humanité va y gagner…

 

Quatre questions à se poser pour changer de vie

Quelles sont les questions à vous poser si vous souhaitiez avoir plus dans votre vie.

En coaching, lorsque l’on donne des conseils à des gens, une faible majorité suit ses conseils. Lorsque l’on fait em-merger la réponse par l’autre, c’est plus facile d’appliquer le conseil puisqu’il vient de lui.

C’est la raison pour laquelle si vous voulez avancer et améliorer votre vie vous devez répondre vous même à ces questions.

La première question à vous poser, c’est qui êtes vous vraiment

Entendez par là : Qui suis-je aujourd’hui moi même, et qui je veux devenir.

Posez vous cette question qui est simple, mais loin d’être simpliste.

Quelle sont mes désirs, mes passions, ma vision , mes talents. 

Peut être que ces questions vous paraissent anodines. Et pourtant, beaucoup de gens ont tendance à mieux connaitre les autres qu’eux même. La raison est que l’on a tous une propension naturelle à :

  • Juger les autres
  • repousser l’effort pour travailler vraiment sur soi même.

 Ou êtes vous et pourquoi vous y êtes?

Dans chaque département de votre vie (le travail, la famille, vos relations ….)

La réponse à ces questions est très puissante, alors prenez le temps d’y répondre.

Qu’allez vous faire?

Quels sont les premiers pas que vous allez accomplir?

Nous devenons ce que nous faisons avec recurrence, en persévérant.

Nous sommes les actions et les actes que nous accomplissons chaque jour

Ce n’est pas le fait de manger un pomme une fois qui va vous faire progresser mais c’est d’en manger une chaque jour

Ce n’est pas le fait de faire du sport une fois par semaine ou une fois par an qui va changer votre vie. C’est d’en faire chaque jour.

Nous sommes le résultat de nos rituels.

Quels sont vos alliés?

Quels sont vos alliés et comment peuvent ils vous aider.

Vos alliés peuvent être des personnes, mais aussi un livre, ou une formation. Cela peut être également le sport, un livre audio, ou tout simplement la bibliothèque.

Cela peut être des partenaires en affaire, ou dan un club.

Réfléchissez à quels peuvent être vos alliés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment réussir en marketing de réseau

Vous venez de démarrer dans un nouveau business de marketing de réseau? Vous êtes hyper enthousiaste, n’est-ce pas? Vous voulez mettre toutes vos chances de votre côté? 

Laissez moi deviner! 

  • Les produits de votre entreprise sont vraiment extraordinaires, 
  • le plan de compensation est le meilleur plan de compensation du monde.
  • Franchement, on a jamais vu ça! 
  • Et puis franchement, il vous suffit de trouver 2 ou 3 personnes, qui elles même vont trouver 2 ou trois personnes, et votre réseau sera suffisant au bout de 3 mois pour toucher 1.000€ ou 2.000€ par mois. Et encore, ce n’est qu’un début. Comme vos filleuls feront comme vous, vous atteindrez très rapidement les rangs qui vous permettent d’atteindre des revenus de 3.000, 5.000, 8.000, 13.0000, 21.000€, voire beaucoup plus

Alors, oui, si vous êtes rentré dans une entreprise dont le business modèle est basé sur le marketing de réseau, vous avez probablement fait le bon choix, car c’est tout simplement le mode de distribution le plus moderne qui soit.

Les sociétés qui distribuent avec un système de marketing de réseau sont généralement des sociétés qui produisent des produits de grande qualité. 

Et en s’y prenant correctement, il est tout à fait possible de se générer un revenu complémentaire qui peut permettre de construire un pilier solide de la liberté financière. 

Seulement, voilà! Vous êtes tellement enthousiaste, qu’après avoir fait votre liste de noms, vous les avez tous contacté, et vous avez passez des heures et des heures à leur parler de ces produits exceptionnels et de ce business exceptionnel.

Si vous voulez vraiment réussir dans le marketing de réseau, au lieu de foncer tête baissée sur tout ce qui bouge, soyez stratégiques. Mais devenir stratège ne s’invente pas. Alors pourquoi ne pas suivre les conseils des meilleurs? 

A commencer par ce site à partir duquel pour allez bénéficier par mail, d’une véritable formation gratuite continue et directement applicable.
Chaque e-mail est ludique, original, ingénieux et te pousse à l’action
Et enfin parce que personne ne parle de Vente Directe et de MLM comme ça.

Alors si toi aussi tu veux faire que ton affaire soit une réussite, fais comme moi, et découvre les astuces de celui que l’on appelle le prince du MLM en cliquant sur ce lien.

 

Quels outils pour créer ses tunnels de ventes

Lorsque l’on démarre une activité sur internet, on est à la fois tenté d’éviter les dépenses au maximum, mais aussi de s’équiper des meilleurs outils. 

Quels sont les outils disponibles sur le marché pour permettre la création d’un business en ligne?

Pour mieux pouvoir vous répondre, j’ai expérimenté différentes solutions. Des solutions gratuites, aux solutions payantes en une fois, et enfin vers des solutions avec abonnement.

Pour créer ou vendre une formation, il faut:

  • Pouvoir stocker du contenu
  • Pouvoir diffuser du contenu
  • Pouvoir créer des pages de capture
  • Pouvoir créer des pages de vente
  • Pouvoir créer un tunnel de vente
  • Pouvoir envoyer des mails à ses contacts automatiquement 
  • Pouvoir générer les paiements

La solution pour démarrer 

Pour le stockage des données, j’ai choisi OVH. C’est une solution peu coûteuse, et même s’il semble qu’il y ait des hébergeurs proposant des solutions plus performantes, ça permet de créer un site web sans avoir besoin d’être u expert en technique.

Pour l’autorépondeur, j’ai commencé par mailchimp qui est gratuit, puis je suis très vite passé sur SG autorépondeur qui a l’avantage d’être en français, et d’avoir un système qui permet une excellente dérivabilité.

SG autorépondeur est un bon outil pour gérer ses listes mails. Même si ce n’est pas un modèle d’ergonomie, je le trouve relativement simple d’utilisation.

Encore faut il prendre la peine d’apprivoiser l’outil, et pour cela, il y a des tutoriaux en français qui sont plutôt bien fait.

SG autorépondeur permet de faire des pages de capture très simples, mais il faut bien le reconnaître, pas très sexy.

Pour faire des plus jolies pages de vente, j’ai acheté 2 éditeurs de page.

Le premier, c’est optimize press.

L’intérêt de cet outil, est qu’il permet de créer des pages de capture, des tunnels de vente. Il est connectable avec la plupart des autorépondeurs (dont SG autorépondeur), mais il faut reconnaître que même si on fini par y arriver, ce n’est pas très simple, surtout si on souhaite capturer le prénom en plus de la séquence mail.

L’autre intérêt, c’est qu’il permet de gérer des espaces membres. 

Vous pouvez donc avoir sur un même site plusieurs formations avec des accès protégés. Chaque page peut par exemple n’être affichée qu’aux personnes ayant acheté certains packs, ou n’ouvrir l’accès qu’au bout d’un certain délai.

Cet outil est accessible à moins de 100$ pour gérer jusque 3 sites, et à moins de 200$ pour en gérer 10. Un budget tout à fait raisonnable d’autant plus que c’est un accès à vie.

Une autre solution très simple d’utilisation pour construire des pages de vente, c’est l’outil profit builder, que j’ai découvert en suivant cette formation.

Clairement beaucoup plus simple et plus rapide qu’optimize press, profit builder est parfait si vous n’avez pas besoin de gérer plusieurs formations sur un même site.

Les outils tout en un 

J’ai essayé learny box, et je trouve que le prix est un peu exagéré par rapport à ce que propose système.io. Le système de construction de page est beaucoup plus simple sur Système.io.

Le principal avantage de Learnybox, est que lorsque vous créez un tunnel de vente, tous les mail sont déjà prêts. Il ne vous reste qu’à les personnaliser. Mais vous avez déjà une structure de mails toute prête.

Pour 4 fois moins cher, vous pouvez gérer 5 fois plus de contacts avec systeme.io qu’avec LearnyBox.

 

 

 

 

Comment je me suis allégé de 10 kilos sans efforts

Vous voulez vous aussi vous alléger de quelques kilos en trop?  Vous aimeriez trouver une solution simple pour y arriver? 

Comment suis-je arrivé à m’alléger de 10 kilos, et ça, quasiment sans effort?

Alors, je ne sais pas si ce que j’ai fait est applicable pour vous, mais j’ai trouvé une méthode qui a porté ses fruits sur moi.

Tout commence par un pourquoi

Et avant même le pourquoi, avez vous remarqué que je n’ai pas dis comment j’avais perdu du poids, mais comment je me suis allégé? 

Le résultat est le même, si ce n’est que pour votre esprit perdre quelque chose peut être inconsciemment ressenti comme une douleur, même si le fait de perdre du poids est quelque chose de très bénéfique (si c’est un surpoids).

Et si la perte de poids n’était pas une une obsession, mais plutôt la conséquence d’une décision?

Je ne cherchais pas spécialement à perdre du poids. Simplement, je constatais que j’avais une baisse d’énergie, que j’étais souvent affamé. Un jour une image m’a fortement marqué, et a généré une prise de conscience très forte.

Cette image, c’est celle d’un coach qui a fermé son poing en me le montrant dans tous les sens. Par dessus, par dessous, à gauche à droite, en avant, en arrière.

son poing fermé m’a posé la question suivante: Sais-tu ce que que représente ce poing?

Intrigué, après un instant de réflexion, j’ai donné ma langue au chat pour qu’il me dévoile la réponse à ce mystère.

« C’est la taille de mon estomac! »

me dit il.

Rendez vous compte de ce que vous mettez à chaque repas dans cet estomac qui fait la taille de votre poing. 

Souvent on a tendance lorsque l’on mange, à surtout manger ses émotions. A manger pour aller mieux, pour avoir du plaisir.

Mais finalement le plaisir à court terme que l’on a en mangeant une patisserie ou un délicieux morceau de fromage, est à comparer au plaisir à long terme que l’on obtient en évitant de prendre ce petit morceau de plaisir.

C’est quelque chose qui ne me serait pas venu à l’idée (que l’on puisse avoir du plaisir en se privant). 

L’autre élément important, c’est la croyance que j’avais par rapport au sucre. J’était un addict d’une célèbre pate à tartiner.

Je n’envisageai pas un repas sans dessert.

Le matin au petit déjeuner, je m’enfilai un paquet de gateau, et dès que ‘avais un petit creux, je prenais une sucrerie quelconque pour couper la faim.

J’ai décidé un beau matin d’été d’expérimenter un nouveau petit déjeuner, sans sucre.

J’étais ravi de constater, que contrairement aux autres jours, je n’étais pas affamé deux heures avant le déjeuner.

J’ai décidé de reprendre un autre petit déjeuner sans sucre le lendemain matin. 

Et là encore, plus de fringale. Plus de coup de barre. En allant courir, je me sentais retrouver une pêche incroyable.

Alors après avoir ressenti ces sensations, de bien être ou de mieux être, le choix entre le paquet de gateau et l’endive accompagné de sardines n’était pas difficile. J’e vous entends déjà dire : « Quoi ! Des endives et des sardine?!?!!! ». Ben oui, j’aime ça. Heureusement pour vous, si vous n’aimez pas les endives ou les sardines, il y a plein de solutions pour arrêter le sucre.

 

 

 

 

Comment bien démarrer pour créer un site à succès.

Lorsque l’on écoute les web marketeurs, créer un site internet à succès à l’air d’un simplicité enfantine.

Créez votre blog en 5 minutes, faites votre tunnel de vente, un petit peu de pub facebook, et hop, gagnez vos premiers milliers d’euros en 30 jours!  

On vous l’a déjà fait, n’est-ce pas?

Je ne dis pas que c’est impossible, mais c’est un petit peu plus long ;-). En tous cas, pour moi, ça l’a été.

Comment bien démarrer?

Avant d’attaquer bille en tête, prenez le temps d’apprendre. Pour cela, formez-vous. Investissez dans au moins une formation. Cela peut être une formation à moins de 200€ ou à plus de 1.500€, en fonction de votre budget. 

La formation est quelque chose qui peut sembler cher, car on a souvent pris  l’habitude d’être formé gratuitement.

La différence, c’est 90% que ce que l’on a appris gratuitement à l’école ne nous est pas forcément utile dans la vie de tous les jours.

Ca ne sera pas le cas en investissant dans une formation qui vous apprendra les techniques pour créer votre business sur internet.

Maintenant, si vous pensez que la formation est chère, connaissez vous le prix de l’ignorance?

Mettez en application ce que vous avez appris

Une seule formation, cela sera probablement insuffisant, même si certaines sont bien complètes. Mais rien ne sert de commencer une nouvelle formation tant que vous n’avez pas mis en application ce que vous avez appris.

Peut-être allez vous vous rendre compte que cette formation n’était pas pour vous finalement, mais prenez au minimum le temps d’essayer.

De nombreuses personnes achètent des formations, et ne vont même pas jusqu’au bout de celles-ci. J’ai même vu des personnes qui ont acheté des formations, et qui ne sont même pas rentré dedans.

La formation que vous achetez doit vous servir. 

Peut-être allez vous vous rendre compte que finalement cette formation n’était pas pour vous, mais vous devez au moins essayer d’aller jusqu’au bout.

Même si vous vous rendez compte que ce n’était pas pour vous, vous serez sorti de votre zone de connaissances.

Apprendre des nouvelles choses même si elles ne sont pas directement applicables vous fera progresser. Car à force de sortir de votre zone de connaissances, votre cerveau va s’habituer à faire des choses nouvelles, ce qui fera que ce qui au départ était .une zone d’inconfort se transformera au fur et à mesure en zone de connaissance.

Les choses nouvelles sont souvent exaltantes au début, parfois décourageantes au bout d’un certain temps. Mais elles seront forcément gratifiante à la fin si vous avez fait l’effort d’aller jusqu’au bout, et d’appliquer ce que vous avez appris au fur et à mesure.

Quelle formation choisir pour créer son business internet?

J’ai investi énormément en formation. Et je n’ai jamais regretté l’achat de l’une d’elles, même si certaines m’ont déçu. Pourquoi? Parce qu’au sein de chacune d’entre elles, j’ai mis en application ce que j’avais appris, et j’ai pu avancer dans mes projets.

Soyez aligné

Une des choses que je recommande est de trouver un domaine avec lequel vous êtes aligné. Cela va peut être vous sembler étrange, mais si vous voulez réussir, vous devez avant de chercher le produit à la mode, celui qui vous correspond.

 

Cette image de tigre était le logo que j’ai créé pour mon site de e-commerce.

A mes débuts, j’ai créé un site e-commerce dans lequel j’essayait de vendre des bijoux ou des sac à main sur le thème du panda ou d’autres animaux sauvages. Et bien figurez-vous que je n’avais aucune affinité particulière avec les pandas. A part peut-être le fait que quand j’étais petit, je faisais des collectes de fond pour donner au WWF. Le résultat, c’est que je n’ai absolument rien vendu. 

J’ai donc cherché un autre domaine dans lequel j’étais passionné. Il y avais le triathlon, mais je ne m’imaginais pas pouvoir parler de triathlon pendant plusieurs mois. Car finalement, il y a  beaucoup de choses à dire. (comment mieux nager, comment mieux pédaler, comment mieux courir, comment mieux faire les transitions, ….), mais je pensais que j’en aurais vite fait le tour. (certainement à tort)

C’est finalement sur la bourse que j’ai décidé de me lancer, car c’est un domaine sur lequel j’étais actif depuis plusieurs dizaines d’année, et le sujet est quasiment intarissable. L’autre raison, est qu’en créant un blog sur la bourse, j’allais pouvoir délivrer du contenu pour expliquer comment gagner en bourse durablement

Quel meilleur moyen de s’améliorer, que d’expliquer comment le faire? Cela m’a permis d’approfondir mes connaissances, et de mieux réussir. Avant même de voir le côté mercantile d’un site, pensez à ce que peut vous apporter le fait d’améliorer votre expertise.

Quelle est la meilleure formation choisir pour créer un site?

La première formation que j’ai choisie est celle d’Olivier Roland. C’est une formation très complète dans laquelle, il est expliqué étape par étape comment créer son blog.

Si vous souhaitez gagner du temps (plusieurs mois), et plusieurs centaines d’euros, je vous recommande d’essayer une formation beaucoup plus accessible, qui est celle de Bertrand. J’ai été séduit par sa première formation qui ne coûtait que 7€, et qui explique comment créer une première formation en 5 jours.

Tellement séduit, que j’ai fini par acheter l’ensemble de ses formations.

Ce que j’adore dans cette formation, c’est que la formation se compose en plusieurs vidéos de 5 minutes. Rien de tel pour passer massivement à l’action.

La promesse est tenue. J’ai effectivement pu créer une formation en moins d’une semaine, et cela sans avoir besoin d’investir dans un outil avec des mensualités récurrentes.

Pour débuter une activité sur internet, c’est pour moi, clairement la meilleure des solutions.

Si vous souhaitez découvrir cette formation, cliquez sur ce lien.

 

Les 7 étapes pour augmenter votre énergie

Vous arrive-t’il d’avoir des baisses d’énergie? Parmi les 7 étapes dont je vais parler, vous en connaissez probablement la plus part. Mais les mettez vous en application?

Un rappel des choses qui peuvent sembler évidentes peut finir par faire du bien.

#1-L’air

Dans les 7 étapes pour augmenter votre énergie physique, la première étape, c’est la respiration

Quand on est stressé, on bloque sa respiration.

Dès que vous êtes stressé, dès que vous manquez d’énergie, très vite, la première  source pour retrouver son énergie, c’est la respiration.

A ce sujet, je vous invite à lire cet article et de prendre un peu de temps pour vous pour afin d’expérimenter la vidéo qui accompagne.

#2-L’eau

La seconde source d’énergie, c’est l’eau.Chaque jour, une personne devrait boire au moins 2 litres d’eau. Une personne qui fait du sport devrait même boire un litre supplémentaire.

Buvez suffisamment et régulièrement, par petite quantité pour hydrater vos cellules composées principalement d’eau.

La plus part du temps lorsque vous êtes physiquement fatigué, c’est que vous manquez d’eau. On est souvent déshydraté sans s’en apercevoir. Faites en une habitude pour que ce soit un réflexe.

Prenez l'habitude de boire de l'au régulièrement

#3-Le sport

La troisième source d’énergie: c’est le fait de faire du sport. Faites du sport 3 à 5 fois par semaine. Le sport augmente considérablement votre énergie.

Ca peut sembler paradoxal, car on se dépense, mais le fait de faire du sport est une source créatrice d’énergie.

 

Faites du sport pour devenir mieux

#4-L’alcalinité

L’alcalinité consiste à réduire l’acidité qu’on a dans le corps. Toutes les personnes qui ont un cancer ont un corps acide. Il faut réduire l’acidité de votre corps.Cela passa par une alimentation saine, bien entendu, mais le stress est générateur d’acide. 

Alors le citron du matin, c’est une bonne chose, mais sachez que la respiration va contribuer également à réduire votre stress et donc l’acidité de votre corps.

#5-L’huile

Consommer tous les jours de bonnes huiles. Des bonnes huiles sont des huiles qui sont riches en omega 3. L’huile de chanvre est certainement l’une des meilleures huiles, mais privilégiez de l’huile à spectre complet si vous voulez vraiment en tirer un maximum de bénéfices.

On a tendance à croire qu’il faut éliminer le gras our perdre du poids. En fait les bons gras vont vous aider. Consommez de bons gras.

#6-La nutrition

Faites attention à ce que vous mettez dans votre ventre.

C’est bon à court terme, mais pensez à l’effet sur un plan long terme

#7-Le sommeil

Le pouvoir du sommeil

Ce qui provoque de l’énergie, c’est la capacité de bien dormir. 

Couchez vous plutôt avant 22:00 le soir, et levez vous tôt le matin si vous le pouvez. 

On ne peut perdre du poids si on manque de sommeil. Le manque de sommeil peut être générateur de troubles importants qui peuvent favoriser l’apparition de maladies.

Si vous avez besoin d’aide pour vous endormir, vous pouvez rejoindre le groupe Facebook en cliquant sur ce lien

 

 

Mon parcours pour gagner mes premiers euros sur internet

Les chemins à parcourir pour construire une source de revenus complémentaires grâce à internet sont nombreux, et j’en ai emprunté quelques uns. 

Dans cet article, je vais vous décrire mon expérience, et la conclusion que j’en tire concernant l’état d’esprit nécessaire à la réussite. 

Commencer par progresser

Lorsque j’ai démarré mon activité avec mon premier site sur la bourse, ma première idée était de créer une formation sur les meilleures méthodes pour gagner en bourse durablement. 

Evidemment, il n’était pas question que je propose une formation développée par mes soins tant que je n’étais pas moi même rentable. 

Ma démarche a donc été d’investir en moi pour me former, et passer de trader amateur à trader rentable. 

Mes premiers euros sur internet, n’ont donc pas été directement lié à la vente de produits que j’avais développé moi même, mais par la recommandation de produits dans lesquels j’avais personnellement investis, et pour lesquels j’avais été satisfait.

La plus part des vendeurs de formations proposent des liens d’affiliation qui permettent de remercier l’apporteur d’affaire. 

Travailler en équipe

Il existe des plateformes qui permettent de gérer l’affiliation, les pages de vente et les espaces de formation sans avoir à dépenser un seul euro. C’est une excellente manière de démarrer, car cela permet d’aller beaucoup plus vite en créant un produit à deux. A condition bien entendu d’avoir la chance de trouver quelqu’un qui a des compétences complémentaires aux vôtres.

Difficile en effet d’être bon en technique et en marketing à la fois.

La double récompense

En même temps que je touchais des commissions sur les ventes, je progressais dans mes méthodes de trading, en générant des gains de plus en plus réguliers.

Les gains que l’on peut obtenir grâce à la création d’un blog sont très puissants, car ils vous obligent à devenir meilleur dans votre domaine d’expertise.

Vous devenez meilleurs parce que le blog est l’occasion de créer des relations avec des personnes vous font avancer. 

A force de devenir meilleur, vous pouvez vendre votre propre expertise.

La vente de l’expertise

La suite logique fut de proposer ma première formation, et pour le faire, j’ai peaufiné pendant plusieurs semaines ma page de vente, animé un premier webinaire, qui malgré mon stress déboucha tout de même sur une première vente.

Mais le rendement horaire était bien loin d’être satisfaisant. 

J’ai probablement voulu aller trop vite dans ma démarche. J’ai donc décidé de repartir sur un plus petit projet moins ambitieux en commercialisant un plus petit produit. (un indicateur signal d’achat)..

Des ventes inattendues

Afin de distribuer cet indicateur, j’ai simplement créé un bouton de paiement Paypal qui amenait sur une page de capture permettant de récolter l’adresse email du client.

Ce qui est amusant dans cette histoire, c’est que lorsque j’ai créé ce bouton de paiement, c’était avant tout pour faire un test. J’ai simplement écrit un article dans lequel le bouton de paiement était présent, mais sans avoir l’intention de le vendre immédiatement. Je pensais proposer quelque chose de plus complet plus tard.

D’autres ventes inattendues

J’ai également touché quelques euros qui sont venus alors que je ne m’y attendais plus du tout, simplement parce que j’avais laissé un lien d’affiliation sur mon autorépondeur, et sur un outil à propos duquel j’avais écris un article et publié une vidéo. 

La morale de cette histoire

Ce n’est pas lorsque j’ai essayé de vendre que j’y suis arrivé le mieux. C’est en mettant en place les étapes une par une. 

On a tous tendance à vouloir gagner de l’argent rapidement, mais il est plus efficace de se concentrer sur chaque petite étape une par une plutôt que de vouloir griller es étapes.

Cherchez avant tout à devenir meilleur avant de vouloir vendre.

Les ventes se font naturellement à partir du moment où vous devenez meilleur.

Cet article participe à l’évènement “Comment j’ai gagné mes premiers euros sur Internet et comment vous pouvez le faire aussi” du blog Blogueur Pro. J’aime beaucoup ce blog, ses articles sont inspirants, en particulier celui-ci.